Dernière ligne droite pour le Contrôle technique

Publié le 20 Novembre 2013

Le Parlement européen et les États membres doivent parvenir à un accord sur le contrôle technique périodique pour les motos et cyclomoteurs

Après le vote du Parlement européen en juillet dernier, qui a montré une profonde division quant à l’intégration des motos et cyclomoteurs dans le projet de contrôle technique européen, les États membres, la Commission et les rapporteurs du Parlement européen doivent maintenant parvenir à un compromis sous la présidence lituanienne de l’Union européenne.

La FEMA (Fédération des Associations Européennes de Motocyclistes), qui représente les citoyens et motocyclistes européens, a écrit une lettre ouverte aux députés européens et exhorte les rapporteurs à ne pas laisser l’Europe technocratique l’emporter sur les faits et la réalité socio-économique.

La proposition de la Commission européenne de multiplier les contrôles techniques des véhicules et y soumettre tous les deux-roues motorisés est actuellement discutée entre le Conseil des États membres et le Parlement européen pour trouver un compromis avant la fin de la présidence lituanienne. La FEMA appelle le Conseil et les membres du Parlement à travailler à trouver une solution raisonnable pour tous, qui favorisera les besoins réels des citoyens européens en se basant sur des preuves et statistiques solideset non sur des principes technocratiques.

Vous pouvez lire la lettre ouverte du Président de la FEMA aux députés KUHN Werner(PPE/Allemagne), ŢICĂU Silvia-Adriana (S&D/Roumanie), BENNION Phil (ADLE/UK), DURANT Isabelle (Verts/Belgique), ROSBACH Anna (ECR/Danemark), RUBIKS Alfreds (EU/Lettonie).

Rédigé par FFMC 77

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article