Livre Circuit Carole

Publié le 9 Juin 2017

Livre Circuit Carole

Histoire singulière d’un circuit mythique

La Fédération Française de Motocyclisme (FFM), partenaire de la FFMC, édite un beau livre sur l’histoire qui a mené à la création du circuit Carole. Cette histoire est importante dans celle de la FFMC, car les mouvements qui ont conduit à la création de Carole et à celle de la FFMC sont parallèles. On y retrouve nombre de thématiques de défense de notre passion. Une histoire qui commence au début des années 70, et qui continue de nos jours, on l’espère encore longtemps !

Mercredi 7 juin, à l’invitation de la FFM, la FFMC représentée par Didier RENOUX, chargé de communication et Philippe Guérin, mandataire national FFMC circuits et relations FFMC/FFM, est bien présente sur le site du circuit Carole à Tremblay-en-France pour la présentation du livre qui retrace son histoire édité par la FFM.
JPEG
Le président de la FFM, Jacques BOLLE (à droite sur la photo), nous présente avec Zef Enault (au micro), qui l’a écrit, toute l’histoire de ce circuit mythique. D’entrée, et pour ceux qui le ne sauraient pas, rappelons que le mouvement motard que nous sommes vient en grande partie de la lutte des motards pour la création en 1979 de ce circuit après le décès de Carole Le FOL. La FFMC naitra de ce combat, ainsi que celui de la vignette moto et bien d’autres encore.
JPEG
La chronologie récente : en 2006, la FFMC s’inquiète de la possible disparition du circuit Carole et contacte la FFM à ce sujet, en effet, il nous parait inamissible que cet emblématique circuit disparaisse.
Après d’âpres discussions, les deux fédérations, unies sur le sujet, engagent le combat et en 2011, aboutissent à la remise aux normes du circuit (deux millions d’euros de travaux). En parallèle, le Conseil Général de Seine Saint-Denis jette l’éponge, et la gestion du circuit est confiée, suite à un appel d’offres, à la FFM. Grand bien leur en a pris, car aujourd’hui, l’équilibre financier est atteint, ce qui n’était jamais arrivé depuis la création du circuit, qui perdait aux alentours de 350000 euros par an, tout en conservant son aspect social d’origine, à savoir l’ouverture de 26 W.E. par an, et ce gratuitement, aux motos immatriculées, c’est-à-dire vous et moi.
Un circuit de motards, gérés par des motards passionnés, c’était donc bien la solution !
Cet objectif, n’aurait jamais pu être atteint, sans une forte cohésion au sein de la FFMC, Guillaume CHOCTEAU du Bureau national de l’époque en premier, a confié cette lourde tâche de mandataire Circuits à Philippe Guérin, confirmé ensuite par France WOLF, actuelle coordinatrice du Bureau national, et bien sûr, tous les bureaux nationaux de la FFMC, sans oublier les éditions de la FFMC, toujours à nos côtés.
Notre force est dans ce dossier, comme dans bien d’autres, est donc notre union et non notre division. Nous arrivons à tout quand nous sommes unis.
Vous noterez également quand vous verrez ce livre que le logo de la FFMC est présent sur la couverture et que de nombreuses références à notre fédération y sont inscrites.
Si vous souhaitez vous procurer ce livre, il est disponible sur le site de la FFM au tarif de 39 € port compris (voir lien sous l’image du livre).

Philippe GUERIN – Mandataire national circuits et relations FFMC/FFM
Didier RENOUX - Chargé de communication à la FFMC

Rédigé par FFMC 77

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article